Logo MBSR Lyon
Logo MBSR Lyon
Image entête programme MBSR Lyon

Mindful Self Compassion programme en ligne

L’auto-compassion en pleine conscience, une ressource précieuse pour se transformer.

 

Un parcours en 9 semaines pour s’aider soi-même dans les moments de souffrance
et maîtriser votre « critique intérieur ».

 

9 rendez-vous les mercredis soir du 3 mai au 28 juin de 19h00 à 21h45 en ligne.

Retraite d’autocompassion : le 7 juin de 19h à 22h

 

Atelier découverte offert du MSC : Mercredi 19 avril de 19h à 21h sur Zoom.

En savoir plus ici

Inscription atelier découverte offert

MIEUX COMPRENDRE L’AUTO-COMPASSION

Avez -vous le sentiment d’être plus dur, plus exigeant, avec vous qu’avec les autres ?

Kristin Neff, professeure agrégée de développement humain à l’Université du Texas à Austin et pionnière dans le domaine de la recherche sur l’autocompassion et Christopher Germer, psychothérapeute chargé de cours en psychiatrie à Harvard Medical School., ont mené des recherches sur l’auto-compassion et ont découvert que les personnes compatissantes envers elles-mêmes sont beaucoup moins déprimées, anxieuses et stressées, et sont beaucoup plus susceptibles d’être heureuses, résiliantes et optimistes. En conclusion, elles ont une meilleure santé mentale et sont plus aptes à traverser les situations émotionnellement difficiles.

 

L’autocompassion renforce la production d’ocytocine pour être plus heureux.

Le pouvoir de l’auto-compassion est réel et se produit en nous à chaque fois que nous apaisons notre propre douleur. En stimulant notre système de soin interne, nous libérons de l’ocytocine, l’hormone du bonheur sécrétée dans notre cerveau lorsque nous échangeons des marques d’affection, des paroles bienveillantes, des caresses, des mots doux, des pensées et des émotions tendres.

Les recherches indiquent que des niveaux accrus d’ocytocine augmentent fortement les sentiments de confiance, de calme, de sécurité, de générosité et de connexion, et facilitent la capacité à ressentir de la chaleur et de la compassion pour nous-mêmes et les autres.

Au contraire, l’autocritique, les jugements ou les exigences, le stress, la peur et les pensées négatives ont un effet malsain sur notre corps. Ces automatismes néfastes augmentent la pression artérielle, l’adrénaline et un taux élevé de cortisol, l’hormone de stress.

 

Écoutez la méditation guidée « La pause d’auto-compassion ».

Autocompassion et neurosciences

Des recherches récentes indiquent que générer de l’auto-compassion diminue les niveaux de cortisol. Dans une étude menée par Helen Rockliff et ses collègues, ceux-ci ont demandé aux participants d’imaginer recevoir de la compassion et la ressentir dans leur corps. À chaque minute, on leur disait des choses comme « Permettez-vous de sentir que vous recevez une grande compassion ; permettez-vous de ressentir la bienveillance pour vous-même ». Il a été constaté que les participants ayant reçu ces instructions avaient des niveaux de cortisol plus faibles après l’imagerie, que ceux du groupe témoin. Les participants ont également démontré par la suite, une variabilité accrue de la fréquence cardiaque . On pourrait donc dire qu’en se donnant de la compassion, le cœur des participants s’est ouvert en devenant moins défensif.

Lorsque nous apaisons nos sentiments douloureux avec le baume guérisseur de l’auto-compassion, non seulement nous modifions notre expérience mentale et émotionnelle, mais nous modifions également la chimie de notre corps.

À partir des nombreuses recherches menées par Kristin Neff, l’auto-compassion est une ressource qui c’est rajoutée à la pratique de méditation de Pleine Conscience afin de faciliter le retour au bien-être. Les pratiques s’appuient sur des méditations et des visualisations spécifiques apportant un apaisement quasi instantané et durable. 

En synthèse : la pleine conscience fondée sur la compassion, facilite grandement la résilience, notre force et notre capacité à mieux prendre soin de nous-même et des autres.

Le mot de Nathalie Bonhouvrier

Comme tous les êtres humains, nous faisons face à des échecs, des déceptions et des pertes à un moment donné. Accepter notre  imperfection, permet de changer notre voix intérieure en une voix de soutien, d’acceptation et de compréhension. En devenant plus doux avec nous-même, notre cerveau produit moins de produits chimiques stressants et nous nous sentons mieux pour faire face aux défis de la vie.

Quel que soit votre parcours de vie, le programme MSC vous guidera en toute sécurité. Vous apprendrez à vous apaiser, vous réconforter et vous motiver lorsque vous vous sentez inadéquats ou incapables. 

Les recherches sur l’auto-compassion démontrent qu’elle est fortement associée au bien-être émotionnel, à la faculté à faire face aux défis de la vie. Mes patients et les participants du programme MSC souffrent moins d’anxiété, de dévalorisation, de jugements et de honte et ont découvert ou retrouvé des comportements concernant l’alimentation, l’exercice et des relations personnelles plus satisfaisantes.

Comme vous, tous les êtres veulent être heureux et le programme MSC permet d’avancer sur le chemin de la guérison et de la réconciliation avec soi-même, pour offrir alors aux autres, le meilleur de soi. 

 

Deux professionnelles de la pleine de conscience et de la relation d’aide pour vous guider.

Le programme Mindful Self-Compassion (MSC) est conçu par deux chercheurs américains, Kristin Neff et Christopher Germer. Suivant leurs recommandations officielles, nous animons la formation MSC en binôme.

Je suis donc très heureuse d’animer ce programme en partenariat avec Ophélie Franck, instructrice en méditation de pleine conscience MBSR et MSC et sophrologue ayant également une grande expérience dans l’enseignement de la mindfulness.

Nous sommes toutes deux membres de l’ADM et le CMSC de San Diego et habilitées pour enseigner MSC en ligne. Nous faisons partie des premières promotions d’enseignants MSC formés en France. Toutes deux professionnelles  de la relation d’aide, nous sommes enthousiastes de vous proposer un programme en ligne sécure et de qualité.

Formée à la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) qui apprend aux patients à accepter et à changer peu à peu leurs pensées bloquantes ou leurs comportements néfastes , découvrez en plus sur mon parcours professionnel basé sur la pleine conscience, ou la présence à soi.

Mon diplôme MSC

Vous avez envie d’en savoir plus et de pratiquer des exercices d’autocompassion ? Profiter d’une remise exceptionnelle en commandant l’audio de mon stage de sensibilisation à l’autocompassion d’1h30 ici.

 

Encore des questions ? N’hésitez pas à consulter notre page « Questions fréquentes » sur le parcours !

Le format Mindful Self-Compassion (MSC)

Ce parcours de 9 sessions d’2h45 et d’une séance de 4h, réunit un groupe de participants chaque semaine, en ligne. Il propose de :

  • Découvrir et pratiquer l’autocompassion
  • Comprendre la science de l’autocompassion
  • Utilisez la compassion pour vivre en accord avec ses besoins
  • Accueillir les émotions difficiles avec plus d’agilité
  • Se motiver avec gentillesse plutôt qu’avec critique
  • Apprendre à prendre soin de soi dans les relations difficiles
  • Pratiquer l’art de savourer, d’apprécier la vie, de s’apprécier
  • Mieux gérer la fatigue et la détresse empathique dans les relations d’aide ou de soins
  • Partager des pratiques simples d’autocompassion avec des proches

Comment se déroule le programme MSC ?

Le programme de référence se compose de 8 séances collectives hebdomadaires de 2h45 et d’une demi-journée de pratique intensive. Entre chaque séance, les participants sont invités à pratiquer et explorer leur expérience.

Au préalable, une séance d’information est proposée. Cliquer ici

Chaque séance comprend :

  • Des méditations guidées assises, en mouvements, en marchant…
  • Des exercices d’autoréflexion et des pratiques informelles puisés dans les situations de vie quotidienne
  • Des apports théoriques sur la compassion et le fonctionnement des émotions
  • Des échanges en petit et grand groupe et des instructions personnalisées
  • Un dossier pédagogique et des supports audio.

Pour soutenir la pratique à domicile, des supports audios, lectures et des suggestions sont fournis chaque semaine.

Un large éventail de pratiques basées sur la présence et la compassion pour soi, d’une durée de 15 à 30 minutes par jour, sont à explorer pour les intégrer dans la vie quotidienne.

Le programme MSC est donné sous la guidance de Nathalie Bonhouvrier. et Ophélie Frank .
La formation se déroule en visioconférence. Les places sont limitées. 

Image arrière plan section page MBSR Lyon

A qui s’adresse ce programme ?

Ce programme est ouvert aux hommes et aux femmes quelle que soit leur profession, qui souhaitent reconnaitre et accepter leur propre ressenti plutôt que de chercher à se mettre sans cesse au défi de faire « encore mieux ». Il est particulièrement recommandé aux personnes :

  • Souhaitant explorer l’ouverture du cœur suite aux programmes MBSR & MBCT.
  • Voulant améliorer leur faculté à accueillir et vivre leurs émotions difficiles
  • Désirant améliorer la relation à elles-mêmes et aux autres.
  • Attendant plus d’elles-mêmes que de toute autre personne, avec une quête de perfection.
  • Ressentant fortement la honte, la douleur, l’anxiété, la solitude, l’envie, le manque de confiance en soi.
  • Sujettes à une forte tendance à l’autocritique, au contrôle, exigeant avec elles-mêmes et les autres.
  • Ayant peur de décevoir, peur de l’échec, de ne pas se sentir à la hauteur, apprécié.
  • En contact avec des publics exigeants (parents, enseignants, services publics, travailleurs sociaux, soignants …).
  • Cherchant l’équilibre émotionnel sans nuire à la volonté de s’améliorer.

Le but principal de ce programme est d’aider chacun à reconnaître quand il souffre et à répondre avec douceur, compassion et compréhension.

Aucune expérience en méditation n’est requise pour participer au programme. Le programme est adapté aux débutants comme aux personnes avec une pratique régulière. Cependant, une réelle implication est nécessaire pour bénéficier pleinement des bienfaits du programme.

Depuis la reconnaissance de l’auto-compassion par la communauté scientifique, le volume des publications académiques sur le sujet a explosé.

Désormais, les coachs, les dirigeants, les enseignants en méditation et les psychothérapeutes vantent également ses mérites. L’auto-compassion s’est ainsi intégrée dans les méthodes de soin bien établies, comme les thérapies comportementales et cognitives (TCC) ou la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT), qui apprennent aux patients à accepter et à changer peu à peu leurs pensées bloquantes ou leurs comportements néfastes.

Ce que vous pouvez attendre du programme :

      – Utilisez la compassion pour vous relier à vos besoins

      – Entrer dans une meilleure relation avec votre corps

      – Accueillir vos émotions sans danger

      – Se motiver avec bienveillance plutôt qu’avec l’autocritique

      – Diminuer la détresse face à l’anxiété

      – Lâcher-prise aux pensées de jugement et de rejet de soi

      – Apprendre à être doux, compréhensif et tolérant avec soi

      – Déployer l’art d’apprécier la vie et de s’apprécie

      – Se servir de la compassion dans relations difficiles

      – Prendre soin de la détresse empathique dans les relations d’aide & de soin

      – Améliorer vos relations interpersonnelles

      – Prévenir la rechute dépressive

 

Prérequis pour s'inscrire

Atelier offert jeudi 15 septembre de 10h à 12h ici

Prochaines dates disponibles :

Paiement sur le site de ma partenaire Ophélie Franck

Pour des raisons administratives, le paiement se fait sur un seul & unique site.

Démarches pour l’inscription :

1- Envoyer un mail à Nathalie Bonhouvrier pour valider votre inscription.

2- Payer sur le site de ma partenaire Ophélie en cliquant ici.

Merci pour votre compréhension 🙏


« Il est en moi un ami qui me console à chaque fois que les maux m’accablent et que les malheurs m’affligent. Celui qui n’éprouve pas d’amitié envers lui-même est un ennemi public et celui qui ne trouve pas de confident en lui-même mourra de désespoir. »

- Khalil Gibran

Nous contacter