Logo MBSR Lyon
Logo MBSR Lyon

L’odyssée de l’empathie

Pensez vous que le monde de violence dans lequel nous vivons puisse changer ? La violence est partout dans nos sociétés occidentales, en éduquant nos enfants dans la bienveillance, ils deviendront des adultes altruistes respectueux de l’être humain et de la nature, capables d’éradiquer la violence dans le monde. Entraînons notre esprit à la bienveillance et à la compassion.

Partage
Partage
Partage
Mis en ligne le 25 janvier 2018 par Nathalie Bonhouvrier
Image article MBSR Lyon L’odyssée de l’empathie

L’odyssée de l’empathie

Les recherches d’Alice Miller et plus récemment d’Olivier Maurel défendent l’hypothèse que la nature humaine est bonne : l’homme ne serait pas prédisposé à la violence ou à la perversion.

 

Pourtant, la violence est partout, et dans nos sociétés occidentales, trop d’enfants subissent des pratiques dites “éducatives” tels que les coups, les tapes, les menaces, les cris, les dévalorisations.

 

Les neurosciences démontrent que frapper et humilier les enfants portent atteinte au bon développement de leur cerveau, notamment la capacité de reconnaître et de ressentir les émotions des autres et d’établir tout au long de la vie des relations harmonieuses.

Richard Davidson à l’Université du Wisconsin a diffusé son programme d’entraînement à la compassion et aux comportements pro-sociaux chez des enfants âgés de 4 et 5 ans. En dix semaines, grâce à trois séances de 30 minutes de méditation par semaine, on a réussi à stimuler les comportements pro-sociaux et altruistes chez les enfants !

Pour les enfants comme pour les adultes, la méditation crée des transformations durables et profondes dans le cerveau et donc influe sur la manière de penser et d’agir.

En entrainant notre esprit à la bienveillance et la compassion, nous pouvons mettre fin aux activités humaines dont les conséquences sont désastreuses sur l’équilibre climatique.

Prévenir l’augmentation de l’effet de serre est avant tout un enjeu de solidarité et d’empathie envers les générations présentes et à venir, les animaux, la nature.

Pensez-vous que le monde de violence dans lequel nous vivons puisse changer et qu’il soit possible de préserver notre planète du réchauffement climatique ?

En éduquant nos enfants dans la bienveillance, ceux-ci deviendront des adultes altruistes, respectueux de l’être humain et de la nature, capables d’éradiquer la violence dans le monde.

C’est ce que montre l’Odyssée de l’Empathie, [http://www.odyssee-de-l-empathie.com/index.html] à travers de nombreux témoignages.
Les origines de l’humanité, la bienveillance de Matthieu Ricard, les bushmen du Kalahari, le cultivateur philosophe Pierre Rabhi, les dernières découvertes des neurosciences nous prouvent qu’une enfance heureuse et sans violence est à l’origine naturelle de l’empathie.

 

Essayons de faire s’épanouir ce potentiel qui est en chaque être, puisqu’il est déjà en nous. Et voici un rituel pour le coucher du soir :

Dans la méditation de la gratitude

[https://www.youtube.com/watch?v=kZ2bXe7QJn0]

Votre enfant sera très heureux de penser à tout ce qui lui est arrivé de bon dans sa journée, à la maison, à l’école, au parc. Vous lui demanderez de se réjouir de ces bons moments, de les apprécier. Le rituel du soir se terminera par une dédicace à tous les enfants du monde. Cette action stimule l’ouverture du cœur en renforçant la nature altruiste primordiale de l’enfant et en développant son intelligence émotionnelle et relationnelle.

Pour Matthieu Ricard, les enfants ont tout à gagner d’une pratique méditative cultivant ces bienfaits, ce qui se répercute plus tard dans une aptitude accrue à contribuer de manière positive à la société.

Partage
Partage
Partage
Mis en ligne le 25 janvier 2018 par Nathalie Bonhouvrier

D’autres articles de la même catégorie

La Silver Santé Study : La méditation ralentit-elle le vieillissement du cerveau ?
Publié le 28 janvier 2021
Comment ne pas vieillir ? Personne n'a trouvé la recette miracle. En revanche, celle du "bien vieillir" est peut-être en passe d’être découverte ? Une équipe de chercheurs basés au centre Cycéron de Caen devrait bientôt livrer les fruits d’une vaste enquête « la Silver santé study »....
Les bénéfices de la méditation de pleine conscience au temps du Covid-19
Publié le 2 janvier 2021
Caragh Behan, psychiatre irlandaise présente dans cet article étayé de preuves scientifiques, les apports bénéfiques de la pleine conscience et du MBSR au temps du Covid 19.
Pourquoi méditer ?
Publié le 24 novembre 2020
Méditer c’est développer notre conscience C’est ralentir, se poser, observer C’est écouter nos ressentis, notre expérience ici & maintenant

Nous contacter